Voyages scolaires

Chers parents,

Nous apprenons à l’instant que la commission européenne n’est pas d’accord avec le choix du gouvernement belge de proposer les « bons à valoir » instaurés dans le décret ministériel de ce vendredi et paru au moniteur ce 19 mars 2020.

Vous êtes, c’est bien compréhensible, dans l’attente d’un remboursement mais il faut comprendre que l’Institut a honoré ses engagements auprès des voyagistes en versant le solde.

L’argent n’est donc pas dans les caisses de l’école ni chez les voyagistes qui ont versé les différents montants auprès de leurs partenaires (Brussels Airlines, autocaristes, hôteliers, etc.).

La situation est donc compliquée et je reste, comme vous, dans l’attente d’une nouvelle décision ministérielle qui, je l’espère, pourra satisfaire les différentes parties.

Bien à vous.

E. Bonten

Directeur

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *